Droit pénal

Droit pénal-ULaval

Au sein de notre Faculté, l’équipe des pénalistes montre une force de frappe inégalée en droit pénal général, international pénal, protection de la jeunesse et procédure pénale. Des domaines plus spécifiques sont aussi au cœur de l’activité de ce secteur, dont la pénologie, l’autochtonie, le droit pénal de l’environnement, l’agression sexuelle et la violence conjugale, les crimes économiques ou, encore, les points de contact entre l’art, l’histoire et le droit pénal.

Nos programmes d'études et de recherche en droit pénal

Vous avez un projet en tête, nous avons assurément le programme qui y répondra. Pour accompagner votre réflexion et votre choix, communiquez avec notre équipe. Dans le cas d'un projet de mémoire ou de thèse, nous vous aiderons également à trouver le meilleur directeur de recherche parmi nos professeurs.

 

Programmes spécialisés pertinents

Microprogramme de 2ème cycle en droit public

Bidiplôme en droit pénal et sciences criminelles (Université Toulouse Capitole)

Maîtrise avec mémoire (LL.M.)

Doctorat en droit (LL.D.)

Regroupements et unités de recherche connexes

Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux

La Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux, créée en novembre 2013, a été conçue comme un lieu d’échange et de réflexion sur les diverses stratégies de mise en œuvre d’un système de justice internationale pénale qui soit à la fois légitime, efficace, durable et respectueux des droits des victimes et des accusés. Elle cherche à analyser le rôle positif que serait susceptible de jouer ce système dans le rétablissement de la paix et de l’État de droit en situation post-conflit.

Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux

Groupe d’études sur les droits et libertés

De toutes les facultés de droit du Canada, la Faculté de droit de l’Université Laval figure parmi celles qui comptent le plus grand nombre de professeurs et chercheurs dont les enseignements et les travaux s’intéressent à la protection (internationale, transnationale, nationale, régionale, etc.) des droits et libertés fondamentaux et à ses effets sur la société.

Voulant profiter de cette expertise incomparable, quinze (15) membres du corps professoral de la Faculté se sont réunis le 12 mai 2009 afin se donner une structure permettant de stimuler entre eux la cohésion et la collaboration scientifique sur la question des droits et libertés fondamentaux, structure qui serait incidemment la première du genre au Québec. Ainsi naquit le Groupe d'étude en droits et libertés de la Faculté de droit de l'Université Laval (GEDEL)

Groupe d’études sur les droits et libertés