Logo Université Laval Logo Université Laval

École d’automne sur l’Union européenne: L’action de l’Union européenne en matière de sécurité internationale et européenne

28 Octobre 2018 - 2 Novembre 2018

Cette formation, dispensée par pas moins d’une vingtaine d’experts internationaux et conduisant à une attestation d’inscription, est ouverte à tous, sans exigence préalable ou pré-requis (après inscription et paiement des frais de participation, voir les formulaires ci-dessous).

L’Union européenne se trouve actuellement entourée d’un véritable «arc de feu». La situation sécuritaire est en effet préoccupante: terrorisme, radicalisation, instabilité au Sahel, guerre en Syrie, tensions avec la Russie, gestion de la crise migratoire en Méditerranée, trafic et traite d’êtres humains…

Pour répondre à la situation sécuritaire complexe, l’Union européenne a pris de nombreuses initiatives, comme la création d’une agence européenne de garde-frontières en 2017 ou le tout récent déclenchement de la procédure de coopération structurée permanente (PESCO). Dès lors, bien que souvent présentée avant tout comme un acteur économique, l’Union européenne est également un acteur de premier plan en matière de sécurité. Non seulement celle-ci a élaboré un certain nombre d’instruments et pris des mesures sur son propre territoire (coopération judiciaire et pénale, politique de sécurité et de défense, lutte contre le trafic et la traite d’êtres humains, lutte contre le terrorisme…) mais elle est aussi devenue en la matière un acteur incontournable sur la scène internationale.

L’Union européenne et ses États membres sont des partenaires historiques et stratégiques privilégiés pour les États nord-américains (OTAN, G7, etc.). Le Canada et l’UE sont confrontés à divers degrés à des problèmes internes similaires et partagent un ensemble de préoccupations sur la scène internationale. Ils ont des intérêts communs qui se traduisent par des coopérations accrues, certes sur le plan économique (accord AECG), mais aussi et surtout sur le plan sécuritaire (accord PNR). Ainsi, parmi les trois points clés du dialogue à mener cette année par le comité bilatéral du partenariat stratégique (SPA) UE-Canada, le projet d’une coopération renforcée en matière de sécurité et de défense a été identifié. La perspective d’une collaboration grandissante entre le Canada et l’UE dans ce domaine est donc à l’ordre du jour.

À l’occasion de cette 7e édition de l’École d’automne sur l’Union européenne intitulée «L’action de l’UE en matière de sécurité internationale et européenne», la Chaire Jean Monnet en intégration européenne de l’Université Laval, en collaboration avec le Cercle Europe (Faculté de droit - HEI), le Centre de recherche et de documentation européennes et internationales (CRDEI) de l’Université de Bordeaux, ainsi que le Centre sur la sécurité internationale (Université Laval), invite une vingtaine d’experts internationaux à partager leurs analyses quant aux actions et aux politiques menées par l’Union européenne en matière de sécurité tant sur son territoire que sur la scène internationale.

L'École se conclura par un colloque international, Les Ateliers Schuman, intitulé «Les relations Union européenne – Amérique du Nord en matière de sécurité» qui permettra d’examiner quel partenaire constitue l’Union européenne en matière de sécurité pour l’Amérique du Nord et quelles sont les collaborations existantes et à venir.

 

Documents à consulter

 

Horaire: 8h30 à 16h30
Lieu: salle 2151 , pavillon Charles-De Koninck

 

Formation continue des avocats et des notaires
Formation d’un dispensateur reconnu par le Barreau du Québec aux fins de la formation continue obligatoire pour une durée de 38,5 heures. 
Les avocats présents recevront une attestation de formation continue et les notaires présents recevront une attestation de participation.

 

Pour information
chairejeanmonnet@fd.ulaval.ca

 

Obtention des crédits
Les étudiants qui sont inscrits à l’École d’automne ont la possibilité de se voir créditer la formation dans le cadre de leur cheminement.

Les frais habituels rattachés aux crédits de cours vous seront facturés sur votre facture des droits de scolarité émise par l'Université Laval pour votre session d'automne 2018.

Vous devrez également réussir une évaluation à la fin de la formation:

  • pour les étudiants du baccalauréat en droit, vous pouvez vous inscrire au cours DRT-2652 Sujet avancé en droit ou DRT-2653 Sujet avancé en droit II (3 crédits). Pour vous inscrire, remplissez le formulaire d'inscription et la Direction des programmes de 1er cycle communiquera avec vous par courriel. Exceptionnellement, seulement 30 crédits en droit sont exigés pour que vous puissiez vous inscrire à l'un de ces cours.
  • pour les étudiants du BIAPRI, vous devez contacter votre gestionnaire d’étude (Claudia Renaud) pour vous inscrire dans l’un des cours DRT-2652 Sujet avancé en droit (3 crédits) ou DRT-2653 Sujet avancé en droit II (3 crédits).
  • pour les étudiants des autres programmes de baccalauréat, vous devez prendre contact avec le professeur Olivier Delas, responsable de l’École d’automne. Ces situations seront évaluées au cas par cas.
  • pour les étudiants aux cycles supérieurs, vous devez vous inscrire dans au cours DRT-7016 Sujet avancé en droit (3 crédits).

 

Inscription obligatoire

À noter: Un tarif préférentiel de 325$ pour les frais de participation est offert aux étudiants jusqu’au 12 octobre 2018.

Les pauses et les repas du midi sont inclus dans le prix.

La date limite pour les inscriptions est le jeudi 25 octobre 2018.

Tarifs:

  • Tarif étudiant jusqu’au 28 septembre 2017: 325$
  • Tarif étudiant après le 28 septembre 2017: 425$
  • Tarif intermédiaire (membres d'ONG, retraités, journalistes, professeurs, travailleurs autonomes): 700$
  • Tarif régulier (gouvernement, corporations, cabinets d’avocats, etc.): 1200$
  • Tarif régulier à la journée: 200$
  • Tarif régulier à la demi-journée: 125$

La période d'inscription est terminée pour cette activité.

  • Colloque Ateliers Schuman (ven. 2 nov): la période d'inscription est terminée pour cette activité.