Logo Université Laval Logo Université Laval

Trois nouvelles soutenances réussies

13 Décembre 2018

Récemment, trois doctorants de la Faculté de droit ont soutenu, avec succès, leur thèse. Il s’agit d’une étape cruciale dans le parcours des études doctorales. Voici une brève présentation des personnes concernées.

 

Le lundi 3 décembre dernier, madame Clémence Bensa, en cotutelle avec l’Université Toulouse 1 Capitole, a soutenu devant un jury sa thèse. Cette dernière a pour titre: «Famille structurelle, famille fonctionnelle – Réflexion sur le travail prétorien d’adaptation de la notion de famille à travers la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour suprême du Canada». Madame Bensa a été supervisée par la professeure Marie-Claire Belleau, de l’Université Laval, et codirigée par le professeur Bertrand De Lamy de l’Université Toulouse 1 Capitole.

 

Le même jour, monsieur Romain Micalef, en cotutelle avec l’Université Aix-Marseille, a lui aussi soutenu sa thèse devant jury. Sa thèse porte sur «L’internationalisation du droit des contrats publics en France et au Canada». Ses travaux ont été dirigés par le professeur Pierre Lemieux, de l’Université Laval, en codirection avec le professeur François Lichère de l’Université Aix-Marseille. À la fin de la présentation, le jury a recommandé à l’unanimité la publication de la thèse.

 

Enfin, le jeudi 13 décembre, ce fut l’occasion pour monsieur Simon-Pierre Hemle Djob Sotong de soutenir sa thèse devant jury. Cette dernière a pour objet «L’indépendance judiciaire à l’épreuve de la grande corruption – Illustration à travers la réception des instruments internationaux de lutte contre la corruption dans les systèmes judiciaires de Common Law et de Droit civil et selon les contextes sociaux Nord/Sud (Canada, France, Cameroun)». Son parcours a été réalisé sous la direction du professeur Mario Naccarato de l’Université Laval. À la fin de sa présentation, les membres du jury ont relevé la belle évolution du travail accompli.

 

La direction de la Faculté de droit adresse à ces trois doctorants ses plus sincères félicitations et la meilleure des chances dans la poursuite de leur carrière.