Retour sur le Colloque «Amour, sexualité et démence en milieu d’hébergement: regards interdisciplinaires sur les enjeux et les défis»

15 novembre 2022

Le 11 novembre dernier se tenait le colloque «Amour, sexualité et démence en milieu d’hébergement: regards interdisciplinaires sur les enjeux et les défis» organisé par la Chaire de recherche Antoine-Turmel sur la protection juridique des aînés.

Un espace de discussion

Après un mot d’ouverture de la professeure et directrice de la Chaire Antoine Turmel, madame Louise Langevin, trois panels sous la présidence de la professeure Julie Desrosiers se sont succédé:

L’activité sexuelle de la personne avec trouble neurocognitif majeur: l’importance d’une pratique réflexive, interprétative et interdisciplinaire avec Cory Andrew Labrecque, Faculté de théologie, Université Laval, Christelle Landheer-Cieslak, Faculté de droit, Université Laval et Félix Pageau, gériatre, Université Laval. Démence et sexualité: à la recherche du consentement avec Louise Langevin, Faculté de droit, Université Laval et Personnes vulnérables et sexualité: la position du droit français avec Maryline Bruggeman, maitresse de conférence, Faculté de droit, Toulouse 1-Le Capitole.

En après-midi, c’est madame Louise Langevin qui a assuré la présidence des deux panels Sujet sensible, parlons-en!: la sexualité chez les aînés et les enjeux éthiques vécus par les TSSS et les organisations de santé et de services sociaux avec Ana Marin, Responsable du Bureau de l'éthique clinique et organisationnelle, Direction de la qualité, de l'évaluation, de la performance et de l'éthique, CISSS de Chaudière-Appalaches et Andréanne Talbot du Bureau de l'éthique clinique et organisationnelle, Direction de la qualité, de l'évaluation, de la performance et de l'éthique, CISSS de Chaudière-Appalaches et Inclusion de la diversité sexuelle et de genre en milieu d’hébergement avec Julien Rougerie de la Fondation Émergence.

Plusieurs professionnels sur place

Les différents intervenants du milieu de la santé qui étaient présents lors de l’événement ont particulièrement apprécié l’espace de discussion et de réflexion sur un sujet parfois sensible et dont il est peu question que leur offrait le colloque.

Celui-ci fut non seulement un endroit de discussion, mais il a aussi offert des pistes et des outils dans l'optique d'assurer une meilleure protection des ainés en milieu d’hébergement.

La Faculté est particulièrement fière de pouvoir compter sur la Chaire Antoine Turmel qui assure la protection d’un groupe de la société qui est parfois sous-représenté dans le discours public, mais à qui l’on doit pourtant plusieurs acquis et qui ont été les bâtisseurs du monde dans lequel nous vivons.