Logo Université Laval Logo Université Laval

Le projet de loi 75 accueilli favorablement par la direction facultaire

19 Novembre 2020

Le 3 novembre 2020, le ministre québécois de la Justice, Simon Jolin-Barrette, a déposé le projet de loi 75, qui vise à améliorer l'accessibilité et l'efficacité de la justice. S'il est adopté, le projet permettra notamment aux étudiants en droit du Québec de donner des consultations et des avis d'ordre juridique dans une clinique juridique universitaire.

«Cela s’avérerait une belle avancée pour les universités québécoises, affirme la doyenne de la Faculté de droit, Anne-Marie Laflamme. Il faut dire que les doyens des facultés de droit du Québec travaillent ensemble sur ce dossier depuis 2017. Dans le reste du Canada, les étudiants en droit qui travaillent dans des cliniques ont le droit de poser des actes juridiques normalement réservés aux professions juridiques d’avocat et de notaire, mais avec un encadrement serré, bien évidemment. Cela permet de mieux préparer les étudiants au marché du travail. De plus, l’accès au droit, pour l’ensemble de la population, fait partie de notre mission, en tant que faculté. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous accueillons le retour de ce projet de loi et souhaitons de tout cœur son adoption.»

Article complet: Des étudiants facilitant l’accès à la justice: S’il est adopté, le projet de loi 75 permettra aux étudiants en droit du Québec de donner des consultations et des avis d'ordre juridique, ULaval Nouvelles, 19 novembre 2020