Cour Suprême du Canada

L’UL se démarque avec l’obtention de 3 postes d’auxiliaires juridiques à la Cour suprême du Canada

17 mai 2021

Un diplômé et deux étudiantes de la Faculté de droit ont le privilège d’être sélectionnés pour l’un des 36 prestigieux postes d’auxiliaires juridiques offerts par la Cour suprême du Canada. Leurs parcours exceptionnels, appuyés d’une recommandation enthousiaste de la Faculté, ont permis à leur candidature de se distinguer. Les auxiliaires juridiques assistent les juges dans leurs travaux à la Cour. Ils effectuent notamment des recherches sur des points de droit et rédigent des mémoires à l’intention des juges. La durée du stage est d’un an, et commencera en août ou septembre 2022.

Maxime Bédard

Maxime Bédard
Baccalauréat en droit de l’Université Laval (2020)

Monsieur Bédard joindra l’équipe de l’honorable Nicholas Kasirer. Pendant ses études, il a effectué un stage étudiant à la Cour d’appel du Québec auprès de l’honorable Suzanne Gagné. En 2020, il a été délégué de l’Université Laval à l’occasion du concours de plaidoirie Gale. Maxime a participé à la recherche portant sur l’article 33 de la Charte sous la supervision du professeur Louis-Philippe Lampron. Il a été élu en avril 2019 au poste de président de l’Association des étudiantes et étudiants en droit de l’Université Laval, fonction qu’il a occupée jusqu’en mai 2020. Au terme de sa diplomation de l’École du Barreau en janvier 2021, Maxime s’est joint à l’équipe Fasken de Québec à titre de stagiaire en droit.

Florence Méthot

Florence Méthot
Baccalauréat en droit de l’Université Laval (2018)
Maîtrise en droit avec mémoire en cours

Madame Méthot joindra l’équipe de l’honorable Malcolm Rowe. Depuis 2019, elle travaille à titre d’avocate-recherchiste à la Cour d’appel du Québec. Elle est également impliquée dans le projet de recherche interdisciplinaire ADAJ (Accès au droit, Accès à la justice) avec les professeurs Mélanie Samson et Pierre Issalys. Elle s’est engagée à divers niveaux au cours de ses études, ayant réalisé deux mandats pour la Clinique de droit international pénal et humanitaire et un stage à la Ligue des droits et libertés. Florence a également participé au concours de droit international humanitaire Jean-Pictet en 2018, en ex-République yougoslave de Macédoine. Ses engagements sur le plan social lui ont permis d’obtenir une bourse décernée par le Fonds des finissantes et des finissants de la Faculté de droit en 2019.

Catherine Savard

Catherine Savard
Baccalauréat en droit de l’Université Laval (2018)
Maîtrise en droit avec mémoire en cours, sous la direction de la professeure Fannie Lafontaine

Madame Savard joindra l’équipe de l’honorable Nicholas Kasirer. Ses recherches portent notamment sur le génocide, le colonialisme et l’interprétation des traités en droit international. Pour l’année 2021-2022, elle a été embauchée comme recherchiste à la Cour d’appel du Québec (centre de Québec). Elle co-coordonne le Partenariat canadien pour la justice internationale, un projet de recherche financé par le CRSH qui vise à lutter contre l’impunité des crimes internationaux. Elle est également membre de la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux. Elle a travaillé auprès de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et a contribué à l’élaboration de l’analyse juridique du génocide, laquelle a été rendue publique en juin 2019. Elle a en outre représenté l’Université Laval à l’occasion du concours Jean-Pictet en droit international humanitaire.