Le professeur Christophe Krolik reçoit une subvention sur les minéraux de la transition énergétique

26 août 2022

Un groupe de chercheurs dans lequel le professeur Christophe Krolik est impliqué à titre de co-chercheur a récemment reçu une subvention dans le cadre du Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier II – Recherche sur les minéraux critiques et stratégiques.

Le projet intitulé: «Pour une meilleure compréhension de la radioactivité et de sa perception dans le contexte d’exploitation des éléments de terres rares (ETR)» est l’un des 10 projets parmi les 24 qui ont été soumis à avoir été choisi pour recevoir un montant de 381 000$.

Le Canada et notamment le Québec disposent d’un important potentiel en éléments de terres rares, des minéraux essentiels à la transition énergétique. Des projets miniers se développent donc en vue de leur exploitation. Toutefois, certains impacts restent méconnus.

Pour être exploités de façon responsable, il est important de connaitre leurs conséquences sur l’environnement, la perception des populations touchées et les bonnes pratiques juridiques à développer. Ainsi, ces projets seront à la fois gagnants pour la population et le secteur industriel.

Ce projet regroupe une équipe intersectorielle qui s’intéresse à ces trois aspects (impacts sur l’environnement, perceptions des populations et bonnes pratiques juridiques). Les chercheur(e)s impliqués proviennent de l’Université Laval et de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. 

Programme conjoint

Le programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier-II est offert grâce à la collaboration entre le Ministère de l’Énergie et des Ressources Naturelles et le Fonds de recherche du Québec – Natures et technologies.

Il vise à inciter des chercheurs et chercheuses du Québec d’horizons disciplinaires variés à amener leur expertise à l’industrie minière pour qu’elle puisse relever les défis technologiques, techniques et environnementaux auxquels elle fait face dans la province.

Un professeur spécialiste des ressources naturelles et des enjeux autochtones

Le professeur Christophe Krolik se distingue par ses intérêts portant sur le droit des ressources naturelles et son implication avec les communautés autochtones. Ces recherches l’amènent à développer des partenariats et à collaborer avec des chercheur(e)s de plusieurs disciplines universitaires.