Logo Université Laval Logo Université Laval

Guy Marcel Nono soutient sa thèse avec succès

24 Avril 2019
Soutenance de Guy Marcel Nono

Le doctorant Guy Marcel Nono a soutenu avec succès sa thèse intitulée «L'effectivité des normes du développement durable dans le processus d'intégration en Afrique» le 17 avril 2019.

La présidente d'assemblée Marie-Ève Arbour, vice-doyenne à la recherche et aux études supérieures de la Faculté, était accompagnée des membres du jury:

  • Professeur Charles-Emmanuel Côté
    Directeur de thèse, Université Laval
  • Professeur Emmanuel Kam-Yogo
    Codirecteur de thèse, Université Douala, Cameroun
  • Professeure Konstantia Koutouki
    Prélectrice, Université de Montréal
  • Professeure Véronique Guèvremont
    Évaluatrice interne, Université Laval
  • Professeur François Roch
    Évaluateur externe, Université du Québec à Montréal

 

Résumé de la thèse

Cette étude analyse les efforts de l'Union africaine en vue de l'effectivité des normes de développement durable en Afrique, ainsi que la contribution de l'Afrique à l'évolution du droit international. L'analyse de l'effectivité des normes de développement durable au niveau régional africain s'est déroulée en 2 étapes. Premièrement, la positivité des normes de développement durable dans l'ordre juridique africain a été analysée à la lumière des standards internationaux en la matière. Deuxièmement, la mise en œuvre régionale des normes africaines de développement durable en Afrique a été analysée à la lumière des exigences des standards internationaux en la matière.

Cette thèse met en lumière l'approche juridique de l'Union africaine en matière de développement durable, et montre comment ce concept se concrétise de manière particulière en Afrique. Elle analyse, d'une part, les initiatives de l'Union africaine visant à traduire dans les faits les trois piliers du développement durable et, d'autre part, les obligations que l'Union africaine impose à ses États membres pour atteindre l'objectif de développement durable dans sa conception tridimensionnelle.

Cette étude vise également à favoriser la compréhension de l'évolution de la notion de développement, du droit au développement, du développement durable et met en évidence le lien entre droit et développement. Enfin, cette recherche met en relief la remise en question de la notion de «droit subjectif», et souligne la consécration de l'existence de «droits sans sujet» en droit international public, à travers la notion de développement durable.

Cette recherche vise quatre objectifs. Primo. Elle évalue la conformité des normes africaines de développement durable avec les prescriptions des standards internationaux en la matière. Secundo. Elle contribue à une meilleure compréhension des trois piliers du développement durable au-delà de l'Afrique. Tertio. Elle analyse comment le développement durable est conceptualisé et appliqué en Afrique. Quarto. Elle évalue l'impact des exigences des standards internationaux de développement durable dans l'ordre juridique africain.

La théorie analytique du droit a été utilisée comme méthode principale pour mener à bien cette recherche. Cette méthode a permis d'analyser les normes africaines de développement durable au regard des standards internationaux en la matière.

 

Curriculum Vitae

Guy Marcel Nono a enseigné le cours de droit international public de 2015 à 2018 aux étudiants de 1er cycle inscrits à l'Université Laval.

Il a contribué à la rédaction du Manuel de recherche, repérage et références en droit international pour le cours DRT-1008 intitulé Documentation juridique et rédaction d'une note de recherche.

Il est actuellement: enseignant au département de Droit public de l'Université de Douala (Cameroun); membre de l'International Law Association (ILA Canada)- branche canadienne de l'Association de Droit International fondée en 1873 à Bruxelles; membre du Centre de droit international et transnational (CDIT) de l'Université Laval; et membre du Groupe de recherche sur l'intégration régionale en Afrique (GRIRA).

Ses champs d'intérêt sont, entre autres, le droit des organisations internationales, le droit international du développement durable, et le droit de l'Union africaine. Il a participé à la création d'une banque de données rassemblant des informations sur plus de 1400 accords en matière d'investissement étrangers dans le cadre d'un projet de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Guy Marcel Nono a également rédigé de plusieurs articles scientifiques, et prononcé de nombreuses conférences en Afrique, en Europe, et en Amérique du Nord.