Décès Pierre Lemieux

Décès du professeur émérite Pierre Lemieux

18 mai 2022

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès du professeur émérite Pierre Lemieux le 13 mai dernier. En plus d’avoir exercé des fonctions au ministère de la Justice du Québec, il a mené une brillante carrière académique durant plus de 41 ans à l’Université Laval. Le professeur Lemieux laisse un legs professionnel considérable et précieux.

Doyen à plusieurs reprises de la Faculté de droit, professeur et chercheur exceptionnel, puis directeur de l’Institut des Hautes Études internationales, il a contribué à l’essor remarquable de la recherche et au développement des cycles supérieurs au cours des dernières décennies. Il a su positionner la Faculté de droit comme une pierre angulaire de l’enseignement du droit administratif au Québec. Le professeur Lemieux jouissait d’une renommée mondiale pour ses travaux et publications en droit administratif, et était reconnu pour avoir tissé un grand réseau de relations internationales, notamment dans des organismes de la francophonie, permettant à la Faculté de droit et plus généralement à l'Université Laval de développer de fructueux partenariats. Toujours investi dans les projets internationaux, le professeur Lemieux était également président du conseil scientifique de la Chaire Jean Monnet en intégration européenne.

L’Université lui avait d’ailleurs décerné, tout récemment, le titre de professeur émérite pour témoigner de sa carrière remarquable et de son engagement soutenu envers la mission universitaire.

Pierre Lemieux était non seulement un juriste hors pair, mais également un être d’un profond humanisme. Ses valeurs et sa bienveillance auront touché et marqué plusieurs générations d’étudiantes et étudiants ainsi que de collègues tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Québec. Ainsi, l’un de ses collègues d’outre-Atlantique, le professeur Christian Grellois (Université de Bordeaux) témoigne:

«C’est avec une infinie tristesse que je reçois cette annonce de la disparition de Pierre, dont je me réjouissais tant qu’il ait reçu cette belle reconnaissance, à travers l’Éméritat, de son talent d’universitaire et de ses qualités personnelles qui le rendaient si présent à la simple évocation de souvenirs communs. Celle d’un collègue rare, à l’autorité naturelle, d’une élégance pleine de courtoisie et de bienveillance et à l'humour toujours délicat, que je me réjouissais de retrouver à l’occasion de chaque rencontre, aussi bien à Bordeaux, qu’à Paris, à Laval, en Europe centrale ou encore au Vietnam dont je garde mille souvenirs et notamment celui plein de charme de nos déambulations avec Pierre et Nicole dans les ruelles pittoresques d’Hanoi.»

L’équipe de la direction, le corps professoral et toute la communauté de la Faculté de droit transmettent leurs plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à tous ceux et celles qui l’ont connu dans les milieux universitaire et juridique.