Logo Université Laval Logo Université Laval

Kader Léonide Modou soutient sa thèse avec succès

8 Mai 2018

Le 2 mai 2018 avait lieu la soutenance de la thèse intitulée «Fondements biologiques de l’obligation alimentaire de l’État en droit international» du doctorant Kader Léonide Modou, étudiant-chercheur au sein de la Chaire de recherche en droit sur la diversité et la sécurité alimentaires (Chaire DDSA). Il a réussi avec brio cette dernière étape qui le mènera à la diplomation. Les membres du jury présents lui ont formulé d'élogieux commentaires pour la rigueur et la profondeur des propos de sa recherche. Le jury était composé de:

La Faculté remercie monsieur Léonide Modou pour sa passion et son excellent travail qui font avancer de manière significative les connaissances au sujet des liens entre le droit et le concept de sécurité alimentaire durable.

Résumé de la thèse
Cette thèse questionne l’adaptation du droit au «fait alimentaire» pour nous enseigner sur la nature de l’obligation alimentaire de l’État en droit international. Ce faisant, elle propose une relecture de l’article 11 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) qui prévoit un droit à un niveau de vie suffisant, notamment pour l’alimentation, et le droit d’être à l’abri de la faim. L’argumentation se construit en faisant appel à l’interdisciplinarité et à différents domaines du droit, dont le droit civil, pour faire ressortir ce que l’article 11 du PIDESC recèle de profondément ancien et de permanent sans toutefois perdre de vue sa nécessaire adaptation aux problèmes sociaux dans un contexte de mondialisation.